Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 10:01
 
 
 
 
      Mercredi 15 mars, j'ai fait une présentation sur le Carnaval de Granville aux résidents. Cela a été un moment convivial mais surtout un riche échange de leur vécu et du mien.
 
 
 
 
 
 
 
 
Durant cette après-midi, je leur ai présenté l'histoire du Carnaval. Ensuite, l'entrée du Carnaval de Granville au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO, le 30 novembre 2016. Puis, les différents chars de la cavalcade ainsi que le programme de cette 143ème édition. Et enfin, je leur ai  présenté chaque photos que je possédais ainsi que celles de l'animatrice coordinatrice et  du kinésithérapeute. J'ai pu également leur montrer d'anciennes photos du Carnaval et différentes affiches retrouvées sur internet.
Pour cette présentation, j'ai  utilisé des moyens papiers, en particulier les journaux, et des moyens technologiques.  D'abord avec une projection d'un diaporama pour visionner les photos, puis internet pour récolter des informations mais aussi d'autres photos.
 
 
Départ des Terre-Neuvas pour la grande pêche au début du 20ème siècle.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
     L'histoire du Carnaval remonte aux fêtes de la Rome antique. Après le Moyen-Âge, il fallut attendre le milieu du 19ème siècle pour redécouvrir le carnaval, fête populaire.
 
Le Carnaval fut donc une tradition héritée des Terre-Neuvas. Ainsi, dans le département de la Manche, des festivités carnavalesques se déroulaient dans de nombreuses communes. A la fin de la Second Empire, pratiquement aucune ville du département ne fêtait plus le carnaval, à l'exception de Granville. Il faut chercher cette survivance dans le fait que le mardi-gras était en février, au plus tard début mars, période qui correspondait au départ des Terre-Neuvas. C'était le moment où des centaines d'hommes, venus des villages côtiers ou des campagnes voisines, convergeaient vers Granville pour être enrôlés à bord des navires qui armaient vers Terre-Neuve. Tous nos mathurins, surnom donné aux marins, savaient que le métier était pénible, voire dangereux, et que certains ne reviendraient peut-être pas ; ayant reçu une avance de l'armateur, ils participaient aux fêtes carnavalesques auxquelles ils apportaient leur joie de vivre.
 
A la fin du 19ème siècle, l'armement pour Terre-Neuve déclina. Au début du 20ème siècle, le grand départ des Terre-Neuvas pour la grande pêche. En 1870, 41 navires arment pour Terre-Neuve, puis 27 en 1895. Le chiffre remonta un peu les années suivantes, mais ils ne furent plus que 24 en 1914. La fête perdit son éclat et beaucoup se demandaient même si le carnaval passerait le cap du 20ème siècle. La population s'en inquiétèrent et demandèrent à la municipalité d'intervenir. Dès 1898, les festivités prirent un nouveau départ et les Granvillais découvrirent les bonhomme Carnaval ; quelques années plus tard, les fondements du Carnaval actuel étaient établis. Une tradition qui a su traverser les siècle jusqu'à nos jours. En 1902, la commission municipale des fêtes créée les comités de quartier et décide l'année suivante que la Cavalcade (= défilé des chars) aurait désormais lieu le dimanche. Ensuite en 1923, la venue de la République de Montmartre. Puis en 1968-2003, l'entrée devient payante le dimanche pour voir la Cavalcade. Enfin en 2016, l'inscription du Carnaval au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO (= Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture).
 
     L'inscription du Carnaval de Granville le 30 novembre 2016 au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO était une partie loin d'être gagné. Il aura fallu patience, voire acharnement et un petit grain de folie pour que cette idée, germée en 2009, prenne finalement racine. Une idée née d'une bande de copains : A.B, JP.D, R.G, Y.G, D.L et D.L. « Une candidature lancée un peu par hasard, voire par erreur », reconnaît D.L, l'un des grands artisans de cette reconnaissance internationale. Le jeune homme aura le mérite d'aller jusqu'au bout de sa démarche, jusqu'à présenter la candidature du Carnaval de Granville au ministère de la Culture en janvier 2014.  
« Le temps du trajet, nous nous demandions ce que nous allions bien pouvoir raconter à tous ces experts... Finalement, nous avons décidé de rester naturel » se souvient-il. Une stratégie gagnante comme le montre l'issue que nous connaissons aujourd'hui... Même le Carnaval de Dunkerque, avec ses lancers de harengs, ou celui de Nice, et sa parade de géants n'ont pas eu ce privilège!
 
Tiré de la revue de la Manche Libre
Spécial Carnaval de Granville.
 
Mais malgré des efforts de la part de cette bande de copains, des bruits courent dans le département de la Manche, le Carnaval ne serait pas encore rentré dans le patrimoine de l'UNESCO. Un des professionnels de l'organisation était présent au Carnaval est d'après lui, l’alcool serait trop présente durant ces 5 jours. Il se pourrait que la candidature pose problème pour le Carnaval de Granville. Affaire à suivre!
 
---
 
     Cette année, 44 chars aux thèmes divers et variés suivaient les actualités du moment, surtout au niveau local et quelques uns au niveau national. Notamment, les tensions au sein de la mairie Granvillaise qui à fait polémique et qui a inspiré plus d'un chars, certains ayant même la tête de la maire de la ville. Il y a eu 3000 personnes bénévoles présents sur les chars de la Cavalcade. Mais surtout plus de 500 personnes qui travaillaient sur la construction des chars et certains depuis le mois de septembre.
 
     Durant ces 5 jours de festivités le programme était très riche et variés,
le vendredi 24 mars, le Carnaval ce lance avec le concert d'ouverture donné à la maison du Carnaval avec le groupe « La Caravane passe ».
Le samedi 25 mars, la journée commence à 14h avec la remise des clefs de la ville à sa Majesté « Baudrodateur 1er, Roi des parkings payant et de la tirelire municipale » puis suivie de la relise des clefs, à 14h15 la Cavalcade des enfants; et la journée se termine par un bal costumé à la maison du Carnaval.
Le dimanche 26 mars, sera la journée phare de ces 5 jours de festivité, avec la grande Cavalcade et son défilé avec une quarantaine de chars, il a commencé à 13h30 jusqu'en fin d'après-midi.
Le lundi 27 mars, aura été une journée consacrée aux différents bals, à 14h30, le bal des Toujours jeunes à la salle Saint-Nicolas; à 19h, le bal à Papa à la maison du Carnaval et à la même heure, le bal à Maman à la salle du Hérel. Et pour la dernière journée,
le mardi 28 mars, aura été clôturée par le jugement du Roi (= bonhomme du Carnaval brûlé) qui aura lieu sur la place du Port à 16h30 et pour finir la bataille de confettis qui qui a eu lieu à la place de la Mairie à 18h.
 
Tiré de la revue de la Manche Libre
spécial Carnaval de Granville.
 
 
Qui sait, peut-être que les résidents du Petit Domaine pourront participer à de ces  après midis au Carnaval l'année prochaine !
 
 
 
L'affiche du 143ème Carnaval de Granville été réalisée par les élèves de l'école Saint-Joseph de Bréhal.
Vendredi 24 mars: Concert la Caravane passe et les Collégiens de School of Rock.Vendredi 24 mars: Concert la Caravane passe et les Collégiens de School of Rock.

Vendredi 24 mars: Concert la Caravane passe et les Collégiens de School of Rock.

 Samedi 25 mars: Cavalcade des enfants. (Photo flou pour respecter l'identiter des enfants)

Samedi 25 mars: Cavalcade des enfants. (Photo flou pour respecter l'identiter des enfants)

Dimanche 26 mars: Grande Cavalcade et son défilé.Dimanche 26 mars: Grande Cavalcade et son défilé.
Dimanche 26 mars: Grande Cavalcade et son défilé.Dimanche 26 mars: Grande Cavalcade et son défilé.
Dimanche 26 mars: Grande Cavalcade et son défilé.Dimanche 26 mars: Grande Cavalcade et son défilé.Dimanche 26 mars: Grande Cavalcade et son défilé.
Dimanche 26 mars: Grande Cavalcade et son défilé.Dimanche 26 mars: Grande Cavalcade et son défilé.

Dimanche 26 mars: Grande Cavalcade et son défilé.

Lundi 27 mars: Bal des Toujours jeunes, Bal à Maman et Bal à Papa.Lundi 27 mars: Bal des Toujours jeunes, Bal à Maman et Bal à Papa.
Lundi 27 mars: Bal des Toujours jeunes, Bal à Maman et Bal à Papa.

Lundi 27 mars: Bal des Toujours jeunes, Bal à Maman et Bal à Papa.

Mardi 28 mars: Le jugement du Roi et la Bataille de Confettis.
Mardi 28 mars: Le jugement du Roi et la Bataille de Confettis.Mardi 28 mars: Le jugement du Roi et la Bataille de Confettis.
Mardi 28 mars: Le jugement du Roi et la Bataille de Confettis.

Mardi 28 mars: Le jugement du Roi et la Bataille de Confettis.

Anciennes photos et affiches du Carnaval de Granville.Anciennes photos et affiches du Carnaval de Granville.
Anciennes photos et affiches du Carnaval de Granville.
Anciennes photos et affiches du Carnaval de Granville.Anciennes photos et affiches du Carnaval de Granville.

Anciennes photos et affiches du Carnaval de Granville.

Affiche du Carnaval de Granville de 1951: Roger Soubie, surnommé "l'Américain", il était l'affichiste préféré des sociétés de production de cinéma américaines pour lesquelles il réalisera plus de 2000 affiches de 1930 à 1960.

Affiche du Carnaval de Granville de 1951: Roger Soubie, surnommé "l'Américain", il était l'affichiste préféré des sociétés de production de cinéma américaines pour lesquelles il réalisera plus de 2000 affiches de 1930 à 1960.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chloé.L stagiaire en Service Animation - dans Regard sur le temps qui passe
commenter cet article

commentaires