Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 15:29

Atelier « Lecture Roman » (à voix haute et animé par Valérie) :


Pendant plusieurs mois, les résidants ont écouté la lecture du roman « Ils partiront dans l’ivresse » écrit par Lucie Aubrac, ancienne résistante française sur la région de Lyon. Elle y raconte sa vie de femme, d’épouse et de mère entre mai 1943 et février 1944, période de l’occupation allemande.

Quel est l’intérêt de la lecture à voix haute :
C’est un plaisir partagé entre plusieurs personnes, celles qui lisent et celles qui écoutent.
Les groupes de résidants qui viennent l’écouter sont composés de quelques personnes qui pratiquent eux-mêmes la lecture et d'un plus grand nombre qui sont empêchées de lire.

Pourquoi le choix de ce livre ?
Parce qu’en octobre 2007, dix résidants de notre établissement sont devenus les marraines et parrains de cœur de dix lycéens d’une classe de Nogent le Rotrou en Eure et Loir. Les élèves ont lu en classe le roman avec leur professeur d’Histoire Géographie. Il était donc intéressant que nous puissions échanger sur ce livre. 
Les élèves se sont intéressés au vécu des résidants avant, pendant et après le débarquement en Normandie.
Depuis, l’amitié s’est resserrée entre les jeunes et les aînés car ils ont pu correspondre ensemble et se rencontrer à plusieurs reprises.
Et l’aventure continue aujourd'hui, à la grande joie des personnes impliquées .

Impressions de résidants auditeurs et  de l’animatrice lectrice :

C'est toujours intéressant de savoir jusqu'à quel point on a réussi à s'organiser pour déjouer les attaques des allemands. Emile P.

Il était bien ce roman que vous nous avez lu. Maria O.

Ca n'a pas marché tout le temps comme ils l'auraient voulu pour Madame et Monsieur Aubrac. Il leur a fallu avoir le courage de résister. Louise C.

Il a fallu que les résistants utilisent la ruse pour vaincre les occupants. Marcelle R.

C'est  formidable une telle histoire. Ange G.

Lire l’histoire de Lucie Aubrac a permis d’engager des discussions riches de souvenirs et d’expériences, même si ce passé n’est pas toujours facile à exprimer. Valérie N.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les résidants et l'animatrice
commenter cet article

commentaires

Marion [Une stagiaire] 02/04/2009 16:45

Je trouves vraiment cela génial d'échanger entre les personnes âgées et les adolescents.
En tout cas bonne continuation pour ce blog, il est vraiment pas mal!