Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 15:07
Un récital inoubliable.

Septembre 2015, début de la saison culturelle de la ville de Saint Hilaire du harcouët.

Les propositions de spectacles faites par la ville font partie des divertissements auxquels nous aimons participer, dans la mesure où la programmation d'un soir peut répondre à l’attente de certains d'entre nous.

Ainsi trois résidents aimant le chant lyrique et le piano classique se sont rendus au récital organisé par l'association des Amis de l’École de Musique, pour y entendre le ténor normand Cyrille Dubois primé aux dernières Victoires de la Musique Classique et son pianiste Trinstan Raës.

Les deux virtuoses se sont rencontrés en 2008 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et ne se sont plus quittés depuis, formant le Duo « Contraste » connu maintenant au niveau international.

Ensemble ils ont présenté un répertoire éclectique qui a enchanté les auditeurs présents, faisant honneur par leur attention à Cyrille, chef de chœur de la chorale de Saint Hilaire du Harcouët depuis 2012.

Ce soir-là, le chant lyrique nous a apporté un moment de bonheur inhabituel.

Repost 0
Published by Les résidants - dans Nous y étions
commenter cet article
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 12:18

 

 

 

Jeudi 31 juillet 20142014-9146.JPG

 

Commémoration du 70ème anniversaire

de la Libération.

"C’est de Jullouville, QG d’Eisenhower, que le général préparera la suite des opérations à l’issue du débarquement du 6 juin. 

Fin août 1944, les armées alliées avancent rapidement. Il faut donc  trouver

une ville en capacité d’offrir des infrastructures plus appropriées

notamment en termes de communications.

Fin septembre 1944,

Eisenhower et le Shaef quittèrent Jullouville

pour l’hôtel Trianon Palace à Versailles."

                                                                                                                                                                   (Texte tiré d'un blog)


               2014-9160.JPG                2014-9153.JPG 

2014-9162.JPG                        2014-9180.JPG2014-9144.JPG                         2014-9150.JPG

 

 

 

Défilé de véhicules militaires, concert de jazz des années 45,

Jullouville a fêté les soixante-dix ans de sa libération.

Nous y étions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 


Repost 0
Published by Les résidents - dans Nous y étions
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 15:24

 

Martin : du latin Martinus, nom d'homme de mars, le dieu de la guerre.

Patrons des hôteliers, des cavaliers et des tailleurs, connu pour avoir tranché son manteau afin d'en donner la moitié à un pauvre. Le manteau étant payé de moitié par l'armée, il ne décide d'offrir à ce miséreux que la moitié qui lui appartient. La nuit suivante, le Christ lui apparut en songe revêtu du manteau.

Aujourd'hui la ville de Tours conserve l'autre moitié de ce manteau.

 

Enrôlé dans la légion a 15 ans, Martin sera en garnison à Amiens. Alors, ancien centurion romain, il se convertira au christianisme et évangélisera la France. Devenu l'évêque populaire de Tours a partir de 371, il y sera inhumé le 11 novembre 397.

 

Dictons :

« A la Saint martin l'hiver est en chemin, manchon aux bras et gants aux mains. »

« Tue ton cochon à la saint-martin et invite ton voisin. »

La fête de la Saint Martin est restée très populaire jusqu'à la révolution, en France mais aussi dans le reste de la chrétienté occidentale. C'est ainsi que le 11 novembre l'on dansait et chantait nuit et jour. Cette fête était également l'occasion de faire bombance avant le jeûne de l'Avent, c'est à dire à la période précédant Noël. On savourait alors une oie grasse, de sorte que l'expression « faire la Saint-Martin » est devenue synonyme de « faire bonne chère ».

On buvait aussi, sans trop de retenue, le vin de la Saint-Martin un vin de vendange tardive.

« A la Saint-Martin »il faut goûter le vin ».

 

Saint Hilaire Du Harcouët est connue pour sa foire de la Saint Martin, patrimoine vivant de la ville rassemblant chaque année un très grand nombre de visiteurs. Un concours départemental de races bovines s'y déroule tous les ans et nous aimons nous y rendre, après une petite virée dans le grand marché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Repost 0
Published by Les résidants - dans Nous y étions
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 13:06

 

                                                Jacques-prevert 8072

 

              Jacques-prevert 8073     Jacques-prevert 8074

Pour faire le portrait d'un oiseau

 

Peindre d'abord une cage
avec une porte ouverte
peindre ensuite
quelque chose de joli
quelque chose de simple
quelque chose de beau
quelque chose d'utile
pour l'oiseau
placer ensuite la toile contre un arbre
dans un jardin
dans un bois
ou dans une forêt
se cacher derrière l'arbre
sans rien dire
sans bouger...
Parfois l'oiseau arrive vite
mais il peut aussi mettre de longues années
avant de se décider
Ne pas se décourager
attendre
attendre s'il le faut pendant des années
la vitesse ou la lenteur de l'arrivée de l'oiseau
n'ayant aucun rapport
avec la réussite du tableau
Quand l'oiseau arrive
s'il arrive
observer le plus profond silence
attendre que l'oiseau entre dans la cage
et quand il est entré
fermer doucement la porte avec le pinceau
puis
effacer un à un tous les barreaux
en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l'oiseau
Faire ensuite le portrait de l'arbre
en choisissant la plus belle de ses branches
pour l'oiseau
peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
la poussière du soleil
et le bruit des bêtes de l'herbe dans la chaleur de l'été
et puis attendre que l'oiseau se décide à chanter
Si l'oiseau ne chante pas
C'est mauvais signe
signe que le tableau est mauvais
mais s'il chante c'est bon signe
signe que vous pouvez signer
Alors vous arrachez tout doucment
une des plumes de l'oiseau
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.


               Jacques-prevert-8032.JPG
 

              Jacques Prevert

 

 

 

 

 

      Jacques-prevert-8067.JPG            Jacques-prevert 8059

 

 

 

 

   Jacques-prevert-8044.JPG        Jacques-prevert-8040.JPG

 

                                      Jacques-prevert 8035                                                      

 

Début Octobre, nous sommes allés visiter la dernière demeure de Jacques Prévert située dans le Calvados.

Deux jours où nous avons pris le temps de vivre au rythme de la mer et de la poésie.

 

 

Repost 0
Published by Les résidants - dans Nous y étions
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 14:47

 

L'office du tourisme de Condé sur Noireau à organisé en septembre dernier un concours culinaire ouvert à tous, sur le thème des desserts normands de nos grands mères.


Nous avons décidé de relever le défi en faisant participer notre établissement à cette aventure collective : construire à plusieurs un projet artistique original autour d'une pratique ancestrale qui mette en valeur les spécialités de notre région.


Mais une question essentielle se posait à nous : quel dessert était-il préférable de présenter pour convaincre le jury de ce  concours ?

 

Une aide soignante s'était vu offrir un livre qui immortalise la cuisine normande.

Nous y avons découvert la recette d'un gâteau appelé « biscuit d'Avranches ».

C'est donc tout naturellement que notre choix s'est porté sur celle-ci.

Le nom que portait ce biscuit représentait parfaitement le sud de notre département.

Notre dessert allait naturellement s'appeler : « Carte postale du Sud Manche ».

 

La base de notre tableau culinaire, un grand biscuit d'Avranches fait à base de pain de campagne, symboliserait la baie du Mont Saint Michel, la fierté des sud manchois.

 

Ce biscuit d'Avranches serait recouvert de confiture de lait, les grèves ensablées.

 

Six tartelettes « Bonne sœur », glacées au sucre et placées autour du gâteau principal, représenteraient les moutons de pré-salé.


En décor de fond bien sûr, le Mont Saint Michel et le rocher de Tombelaine. Tous deux seraient confectionnés en sucre, avec l'aide du pâtissier de notre service cuisine.

 

 

Le lieu de la remise des prix était le château de Pontécoulant situé dans le bocage normand.


Au XVIIIe siècle, la demeure, le parc, les terres et les bois appartenaient à la famille Doulcet de Pontécoulant. Le château fut d'abord pour cette famille une résidence d'été, avant de devenir son lieu de vie permanent.


Le matin du concours, nous avons déposé notre dessert préparé la veille, dans une petite salle attenante au château, faisant une présentation sur plateau.

 

Ensuite en fin de matinée, nous avons visité avec un guide ce très beau château accessible aux personnes à mobilité réduite.  

 

 

Et puis dans l'après midi, nous avons été invités à une dégustation de mets faits à base de pommes, cuisinés en direct par deux professionnels des métiers de bouche.

 


En fin de journée, rnous avons été récompensés pour notre dessert. Nous avons reçu un prix, deux livres de cuisine. Et nous étions tous ravis du succès de notre dessert et de comment s'était déroulée cette journée pas ordinaire.


 

chateau

 

gateau

Repost 0
Published by Les résidants - dans Nous y étions
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 15:24

 

"La semaine bleue doit être l'occasion de renforcer et de valoriser toutes les actions entreprises par ou pour les personnes âgées dans les différents territoires. Cet événement vise donc à informer et sensibiliser l'opinion publique sur leur contribution à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées et sur les réalisations et projets des associations."

Quelques résidants de l'EHPAD ont pu participer à certaines manifestations mises en place cette année sur le Sud Manche. 

 

Le mardi 18 octobre, trois d' entre eux se sont déplacés à DUCEY pour participer à un débat théâtral « Point d'appui » animé par la troupe « Entrée de jeu », invités par leur caisse de retraite. L'événement était organisé par le CLIC D'Avranches qui a voulu rappeler avec humour les difficultés quotidiennes vécues par les aidants et le besoin de temps de répit. Le public devait intervenir pour donner des solutions aux problèmes rencontrés entre un aidant et la personne malade, dans les différents scènes jouées.

Monsieur L. a fait une proposition pendant l'une de ces scènes, proposition  qui a fait rire tout le monde : Mettre une dame qui se plaignait tout le temps (jouée par une comédienne) en maison de retraite pour que son mari (un autre comédien) puisse enfin faire ce dont il avait envie ! Et puis il a ajouté : "Moi je suis bien satisfait de la maison de retraite où je suis! ".

 

Le lendemain, mercredi 19 octobre, cinq autres résidants ont participé  à un grand pique nique à Barenton, organisé par le CLIC de Mortain après une randonnée chantée matinale. Bien que ne participant pas à cette randonnée, nous avons pensé qu'il serait préférable d'intégrer l'évènement au plus tôt. Nous sommes donc arrivés sur le lieu de la manifestation vers midi, l'heure du pique nique.

Cette  journée de partage et d'échanges avait pour fil conducteur la valorisation de la mémoire de nos aînés : "Airs et chansons traditionnels de Normandie". Nous avons donc vu un concert du groupe traditionnel normand « Philomène ». Il y avait beaucoup de monde à cet après midi musical.

Pour finir la journée, quelques chansons ont été interprétées par les chorales des EHPAD de Sourdeval et de Barenton. Cette journée s'est terminée chaleureusement sur un goûter distribué par des lycées coorganisateurs.


 

IMG 3766 [320x200] copie  IMG 3767 [320x200]
clic2011.jpg  theatre1.jpg
   


Repost 0
Published by Les résidants - dans Nous y étions
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 15:24

 

 

Les mardi 3 et mercredi 4 mai derniers, nous sommes partis à huit personnes en Loire Atlantique pour un voyage de deux jours. Nous étions cinq résidants et trois accompagnateurs, les deux animatrices Aurélie et Valérie avec Daniel aide soignant.

 

Le but de ce voyage était de faire un « safari » au parc animalier «Planète sauvage » à Port Saint Père. Nous voulions proposer aux participants un environnement et un rythme de vie différent. Comment ? En  découvrant un cadre sauvage qui accueille des animaux des cinq continents et en profitant d'un spectacle monté avec des dauphins.

 

Arrivés au safari vers 11h, nous avons commencé par un circuit de 10 km en Boxer. Ce parc animalier présente plus de 1000 animaux comme les lions, les guépards, les girafes, les éléphants, les loups... Pour certains d'entre eux, nous avions interdiction d'ouvrir nos fenêtres.

Nous avons pique niqué et après nous sommes allés découvrir le village de brousse : où l'on peut voir des perroquets , des loutres, des suricates et bien d'autres animaux originaux. Juste à côté se trouvait l'arche des reptiles avec les crocodiles et les serpents. Pour finir cette belle journée, nous avons vu le spectacle des dauphins.

 

Nous avons dormi une nuit à l'auberge de jeunesse de Nantes, dans des chambres collectives avec lits superposés. Le soir de notre arrivée après s'être installés, nous avons pu préparer le repas dans la cuisine mise à notre disposition. Apéritif, galettes complètes au chèvre, yaourts, tartes à la groseille-myrtille.

 

Le lendemain matin, nous nous sommes promenés au parc floral de Nantes qui se situe à côte de l'auberge de jeunesse. On a pu y voir des plantations magnifiques et très variées ainsi que d'autres animaux, des chèvres, des canards, des perruches.

Et avant notre retour, nous avons déjeuner au restaurant marocain le Petit Paris situé a quelques pas de l'auberge.

C'était excellent : apéritif accompagné d'olives, couscous fait de deux viandes, gâteaux orientaux et café. Nous y avons été accueillis avec beaucoup d'attentions.

 

En fin d'après midi, toujours sous le beau temps, nous avons fait le voyage du retour vers l'Ehpad. Et l'équipe organisatrice a été contente de constater la satisfaction de tous les participants.

 

 

IMG 2522 [640x480]  IMG 2560 [640x480]
 IMG 2541 [640x480]  IMG 2625 [640x480]
 IMG 2649 [640x480]   IMG 2658 [640x480]
Repost 0
Published by Les résidants - dans Nous y étions
commenter cet article
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 11:44
Samedi 4 octobre 2008 en soirée, quelques résidants sont allés encourager à Saint James les équipes de handibasket de Rennes et de Caen s'affrontant pour un match amical.
Rennes, l'équipe qui nous avait invitée, a remporté haut la main cette rencontre et nous en étions très contents.


   
 
Repost 0
Published by Les résidants - dans Nous y étions
commenter cet article
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 17:10
Le 11 octobre 2008, inauguration à proximité de Barenton (Manche) d'une stèle
<<...qui met fin à 70 ans d'amnésie>> à propos de son camp de concentration.
Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples.

Du 11 avril 1941 au 8 octobre 1942, des enfants, des femmes et des hommes tsiganes ont été internés dans le camp de la cité de la mine, avant de partir pour celui de Montreuil Bellay (Maine et Loire). Ils étaient alors agés de 3 à 62 ans.

<< Merci aux citoyens qui se sont déplacés >> Vice président du Conseil Régional.

 
   Espérons que ce drame ne se reproduira pas au 21 éme siècle.    Il est si important de se rappeler les événements du passé. Emile

Pour le souvenir, c'est important  que je sois allé à l'inauguration de la stèle. Marcel

Je suis content d'avoir été voir la stèle de Barenton. Fernand

Cela me rappelle la nécessité de l'égalité entre tous les français. Louise

Michel nous fait comprendre qu'il est satisfait lui aussi d'avoir été là-bas pour l'inauguration.
Repost 0
Published by Les résidants - dans Nous y étions
commenter cet article